LE GUIDE DE LA BIERE

Le BaB OPERA vous présente son guide de la bière 

faire un lien sur un tableau synthétique sur les différents styles de bières, répondre à toutes les questions sur la bière.  Un petit texte d'intro pour présenter le guide ! wlnùks wsq

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

CÉRÉALES

Hormis certains styles particuliers, la majorité des bières contiennent une grande quantité de malt d’orge, riche en amidon, source d’enzymes et aux multiples arômes. On peut également retrouver tout types de céréales : le froment /le blé (dans les blanches notamment) – le seigle – l’avoine – le riz – le sorgho – le maïs – le millet… Avant de pouvoir l’utiliser, il faut malter les céréales pour développer les enzymes. Exception faite de certains styles qui contiennent une quantité plus ou moins élevée de grains crus (céréales non maltées).

Plusieurs étapes sont nécessaires : le trempage, la germination, le touraillage – réduction de l’humidité par séchage : plus le malt sera torréfié, plus il sera foncé mais moins il contiendra d’amidon – et enfin le dégermage.

Ces céréales, selon leur maltage et touraillage, développeront différents arômes et différentes couleurs. Cette dernière est nommée par l’anagramme EBC (European Brewery ConventionSRM aux Etats-Unis). L’échelle de l’EBC nomme aussi bien la robe finale de la bière que la couleur des malts.

Voici quelques exemples de différents malts et de leur EBC : Pilsen 2-5 – Pale Ale 5,5-7,5 – Blé 14-18 – Caramunich 80-100 – Carafa 800-1200 – Torréfié 1400-1600.

Les malts les plus utilisés sont les malts pâles, comme le Pilsner ou le Pale Ale. De couleur claire, ils sont riches en amidon. Il existe aussi différents types de malts caramélisés (Munich), torréfiés (Carafa) voir fumés ou tourbés !

CONCASSAGE

Étape lors de laquelle les grains de céréales sont grossièrement broyés. Pas trop fins car l’objectif n’est pas d’obtenir de la farine, mais aussi parce que l’enveloppe de ces céréales serviront à filtrer le moût.

CHAMBRE CHAUDE

Après l’embouteillage, les bouteilles/fûts sont stockés dans une chambre chaude (22-25°) afin de les affiner // relancer fermentation. Après une semaine environ, les bières sont prêtes a être dégustées.